Agenda22/10/18 Retour à la page d'accueil Contacts Glossaires Plan du site Page précédente Page Suivante Imprimer  
    Métiers et emploi
 
  Lancer la rechercheRecherche avancée










 
Fédération Nationale des Producteurs de Fruits
11 rue de la Baume
75008 PARIS

Tel : 01 53 83 48 75
Fax : 01 53 83 48 77

Ecrire un mail à la FNPF

Les sites à voir :

  

 

METIERS ET EMPLOI

 

Arboriculture...
... des fruits en toute saison

 

L'arboriculture regroupe toute la production des arbres fruitiers. Fortement concurrencé par les pays du sud de l'Europe, ce secteur répond aux exigences de qualité du marché et à la nécessité d'offrir à la vente des fruits toujours plus goûteux, plus beaux. La satisfaction du consommateur, le développement de la production fruitière intégrée, les procédures de contrôles... poussent le secteur arboricole à plus de services, plus d'innovation, plus de création... pour une meilleure conduite des arbres fruitiers.

Parallèlement, gros consommateur de main d'oeuvre saisonnière, ce domaine d'activité demande aux producteurs et aux salariés permanents de solides compétences d'encadrement, des connaissances du végétal, mais également des capacités de gestion et de logistique.

Ce secteur recouvre une large palette de métiers : agents de production, responsables de serre, de culture ou de vergers, chefs d'équipe, conducteurs de machines agricoles, caristes, mécaniciens, agents de conditionnement, secrétaires, comptables, responsables logistiques et commerciaux...

 

 L'arboriculture

Implantée à l'origine aux environs des centres urbanisés, formant les fameuses " ceintures vertes " qui persistent encore aujourd'hui, la production de fruits et de légumes s'est concentrée dans trois grandes régions spécialisées (Nord-Ouest, Sud-Ouest et Sud-Est), auxquelles il faut ajouter le Nord pour certains légumes, comme les endives et les pommes de terre.

En constante évolution, l'arboriculture est un secteur vivant qui mise sur l'avenir, avec la création de variétés plus gustatives (comme la pomme "Pink lady" ou la poire "Angelys"), de signes de qualité (labels, AOC, IGP...).

Face à la concurrence très active du marché des fruits au niveau mondial, les producteurs français, au-delà d'une production de grande consommation, se positionnent sur des segments de marché qui offrent aux consommateurs des produits et des services différents.

Au niveau de l'Union Européenne, la France est au 3ème rang, derrière l'Italie et l'Espagne, en terme de volume produit (source Eurostat).

43 500 exploitations avec une superficie de 193 000 ha et 17 000 sont spécialisés (source RGA 2000). La pomme occupe toujours la première place de la production fruitière en France (60%), viennent ensuite la pêche et la nectarine.

 

 Les enjeux et les impacts sur les métiers et les emplois

Les exigences croissantes de la satisfaction du consommateur et de l'environnement, le développement de la production fruitière intégrée, de l'agriculture raisonnée et les démarches de qualité et de traçabilité obligent à un respect des divers cahiers des charges et procédures de contrôle.

La réduction des délais de commandes (client / producteur) et leur segmentation (petites séries, conditionnement, spécifiques...) introduisent des fonctions nouvelles dans le domaine de la logistique (gestion des intrants, des commandes, des expéditions).

La secteur arboricole est un gros consommateur de main d'oeuvre saisonnière. De plus en plus souvent, les salariés permanents exercent une fonction d'encadrement et de formation des saisonniers (consulter les outils d'aide à la formation des travailleurs saisonniers et le dispositif de formation des chefs d'équipe développé par le FAFSEA).

Depuis 1995, le nombre d'exploitations en culture biologique (toute production confondue) a doublé, et représente en arboriculture fruitière 2% des vergers (source RGA 2000).

 

 Le métier de producteur de fruits
Des savoir-faire multiples

Exigeant des compétences agricoles et techniques pointues, le secteur de la production de fruits et de légumes est aussi l'un des plus importants employeurs de main-d'œuvre en France.

À la fois chef d'entreprise et observateur attentif de la nature, le producteur de fruits ou de légumes a la délicate mission d'exploiter tout le potentiel de ses cultures ou vergers en vue d'obtenir des produits sains et de qualité.

Une autre grande particularité du métier d'arboriculteur est l'anticipation. Les arbres, une fois plantés, nécessitent entre trois et quatre ans avant de fournir des fruits. Une implantation de verger s'analyse en fonction des conditions climatiques, agronomiques, mais aussi économiques. Une projection sur les tendances du marché dans les années suivantes est obligatoire. Pour des espèces comme la châtaigne ou la noix, c'est même à l'horizon d'une dizaine d'années que le producteur doit décider des variétés à cultiver.

Un entrepreneur proche de la nature

Tout d'abord, le producteur doit savoir choisir la variété de fruit ou de légume la mieux adaptée aux critères agronomiques et climatiques de sa région, tout en tenant compte des préférences des consommateurs et des tendances du marché. II doit également savoir maîtriser ses coûts de production et commercialiser ses produits. Or, pour réveiller les graines, nourrir les arbres et les cultures, les protéger contre le gel, la grêle, les maladies ou les insectes, amener les fruits ou les légumes à maturité et les récolter au meilleur moment pour bien les vendre, il lui faut toute une équipe. II est donc, aussi, un vrai manager d'équipe.

Cette fiche métier de producteur de fruits a été réalisé par INTERFEL, en collaboration avec la FNPF.

 

 Les principaux métiers salariés de l'arboriculture

Deux types d'activité existante : le verger (plantation, entretien, récolte des fruits), la station (réception, conditionnement, expéditions des fruits). Certaines entreprises intègrent les deux, d'autres sont surtout producteurs de fruits et les activités relevant de la station sont mises en oeuvre dans le cadre d'une coopérative ou d'une société d'expédition.

     Ouvrier arboricole

Ses activités sont principalement liées à l'entretien et à la production du verger. Il effectue les travaux manuels (taille, éclaircissage, cueillette, pose des filets para-grêle) et contribue à la mise en place et au suivi de l'irrigation des vergers. Dans certaines organisations, il observe les maladies et effectue des comptages de parasites. Il réalise les travaux mécanisés (désherbage, traitements phytosanitaires) et assure l'entretien courant du matériel. Selon la taille de l'entreprises, l'ouvrier arboricole peut travailler à la station.

Pour plus de détails... 

     Agent de conditionnement

Il travaille à la station et participe aux opérations de tri, de calibrage, de conditionnement et d'expédition des fruits.

  Chef d'équipe

Ouvrier arboricole expérimenté, celui-ci assure l'encadrement, l'organisation du travail et la formation des travailleurs saisonniers, voire d'une équipe de travailleurs permanents.

  Chef de culture, Responsable de station

Ils ont une fonction de gestion, d'organisation des travaux et d'encadrement de personnel. Le premier travaille dans le verger. Le second intervient dans la station.

  Responsable qualité

Il s'assure de l'efficacité et de l'actualisation du système de qualité. Il encadre l'équipe chargée des opérations de mesure de la qualité (échantillonnage, analyse, enregistrements...).

  Responsable commercial

Il est chargé de la commercialisation des produits. Il réalise des études de marché et définit la gamme de produits. Il assure les contacts avec la clientèle, notamment pour le déclenchement des commandes et des expéditions.

Ces deux derniers emplois se rencontrent soit dans les entreprises arboricoles, soit dans des structures collectives (groupements de producteurs, coopérative...).

Les dénominations de métier retenues sont les plus fréquemment rencontrées. Cependant, elles peuvent varier d'une région géographique à l'autre.

 

 Connaître l'accès aux diplômes et aux formations

Ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche
Direction Générale de l'enseignement et de la recherche
DGER
1 ter avenue Lowendal - 75 007 PARIS
Tel : 01 49 55 45 29
www.enseignement-agricole.agriculture.gouv.fr
www.educagri.fr

Union Nationale des Maisons Familiales et Rurales d'Éducation et d'Orientation
UMFREO
58, rue Notre Dame de Lorette - 75 009 PARIS
Tel : 01 44 91 86 86  Fax : 01 44 91 95 45
www.mfr.fr

Conseil National de l'Enseignement Agricole Privé
CNEAP
277 rue Saint-Jacques - 75 005 PARIS
Tel : 01 53 73 74 28  Fax : 01 53 73 74 30
www.cneap.fr

L'Union Nationale Rurale d'Education et de Promotion
UNREP
94, avenue du Général Leclerc - 93 500 PANTIN
Tel : 01 41 83 14 20  Fax : 01 48 91 22 82
www.maformationagricole.com

 

 Les principales formations diplômantes
Niveau V

CAPA
Certificat d'Aptitude Professionnelle Agricole
Productions horticoles. Spécialités : productions fruitières

BPA
Brevet Professionnel Agricole
Travaux de productions horticoles, spécialité Arboriculture fruitière

Niveau IV

BAC PRO
Baccalauréat professionnel
Productions horticoles

Bac Technologique
Sciences et technologies de l'agronomie et du vivant

BP
Brevet Professionnel
Responsable d'atelier de productions horticoles

Certificat de spécialisation
Production cidricole

Niveau III

BTSA
Brevet de Technicien Supérieur Agricole
Production horticole

Certificat de spécialisation
Responsable technico-commercial : fruits et légumes

Niveau II

Licence professionnelle
Productions végétales : productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures
Management Européen d'une station fruitière et légumière

Ingénieur horticole

Plus d'info sur les métiers de techniciens et de cadre : www.apecita.com

 

Avec ou sans diplôme, vous pouvez accéder à ces différents métiers

En travaillant dans une entreprise agricole, vous pouvez acquérir les connaissance et les savoir-faire nécessaires à l'exercice de votre fonction et développer vos compétences en ayant recours à la formation professionnelle continue.

Pour en savoir plus sur les formations courte durée pour les salariés en agriculture, les contrats de professionnalisation, le droit individuel à la formation (DIF), les congés individuels de formation :

Adressez-vous à :

Fonds d'Assurance Formation des Salariés des Exploitations
FAFSEA
153 rue de la Pompe
75179 PARIS Cedex 16
Tél. : 01 70 38 38 38 Fax : 01 70 38 38 00
info@fafsea.com
www.fafsea.com

La formation professionnelle vous permet d'évoluer d'un emploi à l'autre.

Une validation de votre expérience par un diplôme est aujourd'hui possible : tout savoir sur la VAE.

(Renseignez-vous auprès de votre Direction Régionale de l'Agriculture et de la Forêt de votre région).

 

Cette fiche sur les métiers salariés a été réalisée par l'ANEFA, en collaboration avec la FNPF.
Plus d'info sur l'emploi en agriculture, contacter l'ANEFA,
www.anefa.org

Télécharger la fiche métiers salariés de l'arboriculture
au format PDF

 

 

LES SITES DE L'EMPLOI

  



L'Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture



Fonds national d'assurance des salariés des exploitations et entreprises agricoles




Association pour l'emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l'agriculture et agroalimentaire



Ministère du travail, de l'emploi et de la santé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à la page d'accueil Contacts Glossaires Haut de page Page précédente Page Suivante Imprimer